+33 1 45 51 60 55 vea@vea.asso.fr

L’évangile en 1000 signes

« Huit jours plus tard, Jésus vient » Edition du 11 avril 2021

EVANGILE de Jésus Christ selon saint Jean (20, 19-31)

C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

 

COMMENTAIRE

« Mon Seigneur et mon Dieu ! » Comment Thomas en est-il venu à cette proclamation de sa foi en Jésus ressuscité ? Sans doute avait-il reçu, comme tous les enfants de son temps, une éducation religieuse, un enseignement des Écritures et une pratique des traditions dans son terreau familial et social. Dans notre langage courant il passe pour un mécréant. Or l’évangile nous le présente comme un vrai croyant. Cet homme avait du tempérament. « Allons avec Jésus et mourons avec lui » déclare-t-il à ses amis en suivant Jésus dans la direction de Jérusalem. C’est lui aussi qui interpelle Jésus en lui disant : « Nous ne savons pas ton chemin. » C’est donc un homme à la fois décidé et réaliste. En quoi nous lui ressemblons. Nous aimerions en savoir plus sur le fait de la résurrection, pour affermir nos convictions à défaut de certitudes. Car nous n’en avons que des signes, même nombreux, pour nous investir avec conviction. Thomas traumatisé par la mort de Jésus a dû passer par une période de doute et de découragement. Déçu par ce qui est arrivé, il a pris du recul. Il est vrai que grâce à ses amis fidèles, il a pu revenir à la pratique religieuse. Néanmoins il doutait encore, il lui fallait voir, toucher et expérimenter la présence du Ressuscité. Comment lui donner tort. La foi n’est-elle pas un passage de la foi de son milieu à celle d’une libre adhésion. Et comment adhérer s’il n’y a pas un questionnement préalable et un débat. La foi sera toujours un doute surmonté. Croire n’est pas seulement une affaire d’émotion, mais aussi d’intelligence et de volonté. A nous d’écrire aujourd’hui notre parcours de foi en Jésus mort et ressuscité. Et, ajoute saint Paul, vivre en ressuscités.

 

Nous remercions vivement le père Joseph Penrad , prêtre du diocèse de Metz, pour le partage de ce texte

Une publication hebdomadaire

« Les 1000 signes de l’Évangile » est un court commentaire (1000 signes, justement) de l’Evangile proposé par la liturgie catholique le dimanche. Chaque semaine un commentaire, rédigé par un aumônier VEA, est publié sur notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement pour le recevoir, toutes les semaines, dans votre messagerie mail.

S’abonner

Anciennes publications

Passion de notre Seigneur Jésus Christ Edition du 28 mars 2021

EVANGILE La passion de notre Seigneur Jésus Christ selon st Marc (15, 1-3) Dès le matin les grands prêtres convoquèrent les anciens et les scribes, et tout le Conseil suprême. Puis, après avoir ligoté Jésus, ils l’emmenèrent et le livrèrent à Pilate. Celui-ci...

« La lèpre le quitta et il fut purifié » Edition du 14 février

EVANGILE de Jésus Christ selon saint Marc (1, 40-45) . En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je...

« Il enseignait en homme qui a autorité » Edition du 31 Janvier 2021

EVANGILE​. de Jésus Christ selon saint Marc (1, 21-28) ​Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et...