+33 1 45 51 60 55 vea@vea.asso.fr

La newsletter hebdomadaire
L’évangile en 1000 signes

« Tout ce que possède le Père est à moi; l’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître » Edition du 16 juin 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,12-15

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire,
mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter.
Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité,
il vous conduira dans la vérité tout entière.
En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même :
mais ce qu’il aura entendu, il le dira ;
et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
Lui me glorifiera,
car il recevra ce qui vient de moi
pour vous le faire connaître.
Tout ce que possède le Père est à moi ;
voilà pourquoi je vous ai dit :
L’Esprit reçoit ce qui vient de moi
pour vous le faire connaître. »

Commentaire

Au moment des célébrations de la confirmation, souvent ce chant est entonné : « Esprit de Vérité, brise du Seigneur, Esprit de liberté, passe dans nos vies ». Quel est donc cet Esprit de Vérité dont le Seigneur nous dit qu’il nous conduira vers la vérité tout entière. En christianisme, la vérité n’est pas une idée, ni des dogmes mais une personne. C’est le Christ lui-même. Cette rencontre de la Vérité qu’est le Christ, est lumière, chemin, vie et rend libre. Pourtant, St Jean rapporte ses propos de Jésus : « j’ai encore beaucoup de choses à vous dire mais pour l’instant, vous ne pouvez pas les porter » Jésus fait allusion au parcours de la croix et seul l’Esprit de Vérité pourra conduire ses disciples vers la vérité tout entière de cette réalité-là. Il en est de même pour nous. Cela peut faire peur à priori car cela nous évoque souffrances, malheurs, péchés… L’Esprit de Vérité nous ouvre à un autre regard, à une autre démarche : entrer de plein pied dans l’Evangile de la Croix, c’est-à-dire du don de l’amour qui transforme les impasses en chemin, des désespoirs en joie d’aimer, de la mort à la vie. Voici ce qu’en disait Simone Weil, la philosophe : « Le Christ aime qu’on lui préfère la vérité, car avant d’être le Christ, il est la vérité. Si on se détourne de lui pour aller vers la vérité, on ne fera pas un long chemin avant de retomber dans ses bras. » C’est une manière de reconnaitre le souffle de l’Esprit de Vérité au sein des valeurs fondamentales de notre humanité même si elles ne portent pas les mots de l’Eglise.

Nous remercions vivement le père Michel Paquereau , prêtre du diocèse de Luçon, pour le partage de ce texte

Une publication hebdomadaire

« Les 1000 signes de l’Évangile » est un court commentaire (1000 signes, justement) de l’Evangile proposé par la liturgie catholique le dimanche. Chaque semaine un commentaire, rédigé par un aumônier VEA, est publié sur notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement pour le recevoir, toutes les semaines, dans votre messagerie mail.

S’abonner

Anciennes publications

« A mes brebis, je donne la vie éternelle Edition du 12 mai 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 10,27-30 En ce temps-là, Jésus déclara : « Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main. Mon Père,...

« Huit jours plus tard, Jésus vient » Edition du 28 avril 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 20,19-31   C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là...

Pourquoi chercher le Vivant parmi les morts Edition du 21 avril 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 24 1-12 Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, les femmes se rendirent au tombeau, portant les aromates qu’elles avaient préparés. Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau. Elles entrèrent, mais...

Passion de notre Seigneur Jésus Christ Edition du 14 avril 2019

En ce temps-là, . L’assemblée tout entière se leva,et on l’emmena chez Pilate. On se mit alors à l’accuser :. « Nous avons trouvé cet homme en train de semer le trouble dans notre nation :il empêche de payer l’impôt à l’empereur,et il dit qu’il est le Christ, le Roi....