+33 1 45 51 60 55 vea@vea.asso.fr

L’évangile en 1000 signes

« Ils étaient comme des brebis sans berger » Edition du 18 juillet 2021

EVANGILE de Jésus Christ selon saint Marc (6, 30-34)

En ce temps-là, après leur première mission, les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné.
Il leur dit :  « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. »  De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger.   Alors, ils partirent en barque
pour un endroit désert, à l’écart.  Les gens les virent s’éloigner,  et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

COMMENTAIRE

« On n’avait même pas le temps de manger ». C’est vrai pour les Apôtres, mais c’est vrai aussi pour nous dans ce monde qui vit à 100 à l’heure. Nous passons d’une activité à l’autre, familiale, professionnelle, sociale, personnelle. Nous avons toujours quelque chose à faire et nous pensons que ces occupations font notre vie, notre personnalité. Jésus nous dit :
« Venez à l’écart…, et reposez-vous un peu. »
Oui, nous en avons besoin physiquement, mais nous avons aussi besoin, dans le calme et le silence, de nous retrouver nous-mêmes, de garder notre équilibre, de goûter la paix intérieure :
          « Le Christ est notre paix ». Il refait nos forces.
 « Venez à l’écart…, à plusieurs, et partagez votre vécu, comme les Apôtres avec Jésus.
Le dialogue est important pour faire le point, se réjouir des réussites, des merveilles de la vie quotidienne et redresser les échecs, les accrocs, les incompréhensions. Cela est vrai dans le couple, la famille, le travail, la vie de voisinage, la politique, la vie en Eglise. Ainsi, dans le dialogue, nous retrouvons, nous bâtissons la paix.
           « Le Christ est notre paix.»
  « Venez à l’écart…, mais ne nous enfermons pas sur nous-mêmes.
Comme le Christ restons sensibles aux besoins de nos proche, de la foule qui nous entoure et soyons disponibles, avec lui, pour répondre aux attentes de nos contemporains et témoigner de la Bonne Nouvelle : Par sa Croix le Christ a réconcilié les hommes avec Dieu et il a apporté aux hommes la paix les uns avec les autres. Comme l’affirme Saint Paul :
           « C’est lui, le Christ, qui est notre Paix. » La Paix pour tous les hommes.

 

                                           

Nous remercions vivement le père Daniel Baron , prêtre du diocèse de Nancy, pour le partage de ce texte

Une publication hebdomadaire

« Les 1000 signes de l’Évangile » est un court commentaire (1000 signes, justement) de l’Evangile proposé par la liturgie catholique le dimanche. Chaque semaine un commentaire, rédigé par un aumônier VEA, est publié sur notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement pour le recevoir, toutes les semaines, dans votre messagerie mail.

S’abonner

Anciennes publications

Passion de notre Seigneur Jésus Christ Edition du 28 mars 2021

EVANGILE La passion de notre Seigneur Jésus Christ selon st Marc (15, 1-3) Dès le matin les grands prêtres convoquèrent les anciens et les scribes, et tout le Conseil suprême. Puis, après avoir ligoté Jésus, ils l’emmenèrent et le livrèrent à Pilate. Celui-ci...

« La lèpre le quitta et il fut purifié » Edition du 14 février

EVANGILE de Jésus Christ selon saint Marc (1, 40-45) . En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je...

« Il enseignait en homme qui a autorité » Edition du 31 Janvier 2021

EVANGILE​. de Jésus Christ selon saint Marc (1, 21-28) ​Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et...