+33 1 45 51 60 55 vea@vea.asso.fr

<span style='font-size:40%'>La newsletter hebdomadaire</span><br />L’évangile en 1000 signes

 » Le Fils de l’homme et venu chercher et sauver ce qui était perdu » Edition du 3 novembre 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 19,1-10


En ce temps-là,
entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait.
Or, il y avait un homme du nom de Zachée ;
il était le chef des collecteurs d’impôts,
et c’était quelqu’un de riche.
Il cherchait à voir qui était Jésus,
mais il ne le pouvait pas à cause de la foule,
car il était de petite taille.
Il courut donc en avant
et grimpa sur un sycomore
pour voir Jésus qui allait passer par là.
Arrivé à cet endroit,
Jésus leva les yeux et lui dit :
« Zachée, descends vite :
aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »
Vite, il descendit
et reçut Jésus avec joie.
Voyant cela, tous récriminaient :
« Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. »
Zachée, debout, s’adressa au Seigneur :
« Voici, Seigneur :
je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens,
et si j’ai fait du tort à quelqu’un,
je vais lui rendre quatre fois plus. »
Alors Jésus dit à son sujet :
« Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison,
car lui aussi est un fils d’Abraham.
En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver
ce qui était perdu. »

Commentaire

 

Pour vivre heureux, vivons caché. Zachée n’est pas sans savoir la « casserole » qu’il traîne. Peu importe sa taille, il est considéré comme mesquin, veule, petit, et en la circonstance, il choisit de voir sans être vu. Mais là où la foule voit un voleur, un pécheur, enfermé à tout jamais dans sa réputation, Jésus, faisant fi du « qu’en dira-t-on » voit un homme, et ne regarde pas plus loin. Un regard qui change tout, un regard qui perce la croûte, non pas pour l’étaler au vu et au su de tout le monde, mais un regard qui voit au-delà  de la faute commise, et qui ouvre un nouvel avenir à celui qui accepte d’être ainsi regardé.

 

Nous remercions vivement Jean Paul Gélébart, prêtre du diocèse de Quimper, pour le partage de ce texte

Une publication hebdomadaire

« Les 1000 signes de l’Évangile » est un court commentaire (1000 signes, justement) de l’Evangile proposé par la liturgie catholique le dimanche. Chaque semaine un commentaire, rédigé par un aumônier VEA, est publié sur notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement pour le recevoir, toutes les semaines, dans votre messagerie mail.

S’abonner

Anciennes publications

« Vous aussi, tenez-vous prêts » Edition du 11 août 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,35-40 En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Restez en tenue de service, votre ceinture autour des reins, et vos lampes allumées. Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui...

« Demandez, on vous donnera. » Edition du 28 juillet 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,1-13 Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. » Il...

« Qui est mon prochain? » Edition du 14 juillet 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,25-37 En ce temps-là, un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l’épreuve en disant : « Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Et...

 » Votre paix ira reposer sur lui » Edition du 7 juillet 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,1-12.17-20 En ce temps-là, parmi les disciples, le Seigneur en désigna encore 72, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. Il leur dit : « La moisson est...