+33 1 45 51 60 55 vea@vea.asso.fr

Évangile selon Saint Luc 4, 1-13

En ce temps-là,
après son baptême, Jésus, rempli d’Esprit Saint,
quitta les bords du Jourdain ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là,
et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim. Le diable lui dit alors : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain. » Jésus répondit : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain. »

Alors le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre. Il lui dit :
« Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela. » Jésus lui répondit : « Il est écrit : C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, à lui seul tu rendras un culte. »

Puis le diable le conduisit à Jérusalem, il le plaça au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, d’ici jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi, à ses anges, l’ordre de te garder ; et encore : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui fit cette réponse : « Il est dit :
Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. » Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentations, le diable s’éloigna de Jésus jusqu’au moment fixé.

Commentaire

. Si de ta bouche, tu affirmes que Jésus est le Seigneur, si dans ton cœur, tu crois que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé. Rom10/10
Voilà une parole que dans chaque diocèse , les catéchumènes qui participeront à l’appel décisif en route vers leur baptême à Pâques, écouteront avec joie.Affirmer avec eux notre foi dans nos lieux de vie; prendre la parole dans le Grand Débat, comme la Commission Permanente des Évêques de France nous y a appelé le 11 décembre 2018. Quelles causes de la crise actuelle nous avons remarqué? Avec qui ai-je  pu partager sur ce qui permettrait à nos concitoyens  de se sentir partie prenante des décisions politiques?Quels sont les lieux où nous participons , avec nos concitoyens pour faire grandir le bien commun? Quelles raisons d’espérer  avons-nous eu occasion de transmettre à nos enfants ou petits enfants? Ne sommes-nous pas un peu à l’écart de ce qui préoccupe nos contemporains. Dans l’Esprit, Jésus est conduit au désert pendant quarante jour, comme le Peuple de Dieu quarante ans, pour expérimenter le combat avec le diable qui lui propose comme à nous, de jouir de nos facilités, de prendre le pouvoir, de paraître le plus extraordinaire. C’est la Parole de Dieu qui le nourrit, le diable s’éloigne , il reviendra à la passion et la croix.

Nous remercions vivement, Guy Dubigeon, prêtre du diocèse de Nantes pour le partage de ce texte