+33 1 45 51 60 55 vea@vea.asso.fr

EVANGILE de Jésus Christ selon saint Matthieu (25, 1-13)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes : les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile. tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile. Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent. Au milieu de la nuit, il y eut un cri : ‘Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.’ Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe. Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes : ‘Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.’ Les prévoyantes leur répondirent : ‘Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.’ Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent : ‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !’ Il leur répondit : ‘Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.’ Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

 

COMMENTAIRE

Veiller, être prévoyant
Deux expressions qui en somme n’en font qu’une. Etre prévoyant c’est se tenir prêt et donc être en éveil, mais comment?
La parabole qui met en scène les 10 vierges nous interroge sur ce que nous faisons et ce que nous sommes pour nous préparer à la venue du Seigneur? Autrement dit: ma réserve d’huile à moi, c’est quoi?
A chacun sans doute sa réponse selon son âge, sa condition de vie, ses compétences. Pour certains c’est se tenir prêt dans la prière. Pour d’autres ce sera d’être attentifs aux fragilités de ceux qu’ils aiment. Ou encore se rendre disponible aux attentes de nos frères proches ou éloignés. Ce serait peut-être aussi de s’enrichir chaque jour du message de l’évangile et le mettre en pratique. Toutes  ces attitudes et bien d’autres qui nous mettent en lien avec le Seigneur.
Et puis, la question du partage de la réserve d’huile qu’avait faite les vierges prévoyantes est une autre interrogation. Mais peut-on partager avec d’autres le temps, la disponibilité, la relation que nous avons eu avec le Seigneur?
Les cinq vierges prévoyantes nous laissent entendre qu’on ne peut pas être prévoyant à la place des autres. Par contre ne pourrions-nous pas aider nos frères à faire eux aussi leur réserve d’huile?
Tenons-nous prêts! Sinon quelle douleur ce serait de s’entendre dire: “je ne vous connais pas”

 

 

Nous remercions vivement le Joël Jolain, diacre du diocèse de Troyes, pour le partage de ce texte.