+33 1 45 51 60 55 vea@vea.asso.fr

« Il a été dit aux Anciens. Eh bien ! moi, je vous dis » Edition du 16 février 2020

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (5, 17-37)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes :
je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
Amen, je vous le dis :
Avant que le ciel et la terre disparaissent,
pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi
jusqu’à ce que tout se réalise.
Donc, celui qui rejettera
un seul de ces plus petits commandements,
et qui enseignera aux hommes à faire ainsi,
sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux.
Mais celui qui les observera et les enseignera,
celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux.
Je vous le dis en effet :
Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens,
vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens :
Tu ne commettras pas de meurtre,
et si quelqu’un commet un meurtre,
il devra passer en jugement.
Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui se met en colère contre son frère
devra passer en jugement.
Si quelqu’un insulte son frère,
il devra passer devant le tribunal.
Si quelqu’un le traite de fou,
il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel,
si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
laisse ton offrande, là, devant l’autel,
va d’abord te réconcilier avec ton frère,
et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire
pendant que tu es en chemin avec lui,
pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge,
le juge au garde,
et qu’on ne te jette en prison.
Amen, je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou.
Vous avez appris qu’il a été dit :
Tu ne commettras pas d’adultère.
Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui regarde une femme avec convoitise
a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.
Si ton œil droit entraîne ta chute,
arrache-le
et jette-le loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.
Et si ta main droite entraîne ta chute,
coupe-la
et jette-la loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne.
Il a été dit également :
Si quelqu’un renvoie sa femme,
qu’il lui donne un acte de répudiation.
Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui renvoie sa femme,
sauf en cas d’union illégitime,
la pousse à l’adultère ;
et si quelqu’un épouse une femme renvoyée,
il est adultère.
Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens :
Tu ne manqueras pas à tes serments,
mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur.
Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer du tout,
ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu,
ni par la terre, car elle est son marchepied,
ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi.
Et ne jure pas non plus sur ta tête,
parce que tu ne peux pas
rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.
Que votre parole soit ‘oui’, si c’est ‘oui’,
‘non’, si c’est ‘non’.
Ce qui est en plus
vient du Mauvais. »

 

COMMENTAIRE

C’est progressivement que Dieu s’est révélé aux hommes. C’est dans la durée que les hommes le découvrent et le rencontrent aux signes qu’il leur manifeste, relus et interprétés par les prophètes. C’est dans cette histoire que Jésus s’intègre. Sans rien renier du passé, il vient le dépasser. Je ne viens pas abolir, mais accomplir la loi, dit-il. Il faut du temps pour que l’image qu’on se fait de Dieu se purifie, ainsi que sa relation aux hommes. C’est ainsi que le peuple a connu des périodes d’intense ferveur, mais aussi d’infidélité, de conversion et de renouveau. Par Moïse Dieu a révélé aux hommes le minimum pour que le vivre ensemble soit possible. Jésus s’intègre dans ce minimum, non pas pour l’abolir, mais le dépasser, car l’amour dont il aime les hommes et leur donne d’aimer est infini, il ne connaît ni limites ni frontières. Il ne s’agit pas seulement de ne pas tuer, mais faire vivre, faire exister autrui par le contact, par le pardon… pas seulement ne pas commettre d’adultère, mais porter sur autrui un regard respectueux et sans arrière-pensée… pas seulement renoncer aux serments, mais parler vrai. Le disciple de Jésus, tout en respectant la loi, participe à l’accomplissement du projet de Dieu, à savoir la mise au monde du Règne de vérité, de justice,  d’amour et de paix.

Nous remercions vivement le père Joseph Penrad, prêtre du diocèse de Metz, pour le partage de ce texte.

« Vous êtes la lumière du monde » Edition du 9 février 2020

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (5, 13-16)

 

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Vous êtes le sel de la terre.
Mais si le sel devient fade,
comment lui rendre de la saveur ?
Il ne vaut plus rien :
on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la lumière du monde.
Une ville située sur une montagne
ne peut être cachée.
Et l’on n’allume pas une lampe
pour la mettre sous le boisseau ;
on la met sur le lampadaire,
et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

 

COMMENTAIRE

Vous êtes le sel de la terre, ressourcés par l’Esprit Saint pour mettre une âme dans vos communautés et refléter l’amour de Dieu dans le monde.
Dans le Seigneur vous êtes devenus lumière, écrit saint Paul, vivez en fils de lumière. Autrement dit, vivez de la sainteté de Dieu, de sa bonté et de sa miséricorde.
Je ne suis pas chargée d’enseigner Jésus, écrit Madeleine Delbrel, mais être Jésus en parlant et en agissant.
Tel est le sacrifice spirituel du chrétien, faire advenir l’amour de Dieu en paroles et en actes. Faire de chaque rencontre une incarnation du ciel sur terre. Acquérir le sens de la gratitude, reconnaître ce qu’on reçoit des autres et ce qu’on peut donner de soi. Apprécier les regards qui font chaud au cœur, les paroles qui réconfortent, les oreilles attentives qui font exister, les services rendus quotidiennement. Gérer les conflits inévitables en nous rencontrant dans ce que nous avons de commun, à savoir notre commune humanité, notre besoin d’aimer et d’être aimés, au-delà de ce qui nous est particulier.
Ainsi le disciple de Jésus peut rester missionnaire dans le monde menacé par la violence, l’individualisme, le communautarisme sectaire. Dans l’ordinaire de la vie il peut faire surgir l’inattendu et l’extraordinaire de Dieu, être lumière du monde.

Nous remercions vivement le père Joseph Penrad, prêtre du diocèse de Metz pour le partage de ce texte.
Votre site a 1 an!

Votre site a 1 an!

Depuis fin janvier 2019, (un an déjà!), le nouveau site internet de VEA est en ligne.
Annick, Danièle, Jean-Paul, Marie-Christine, Nicole, Odile, Pascale, Régine et Yveline répondaient à l’appel d’Annick dès janvier 2018 pour constituer un groupe de travail.
C’est plusieurs WE à Paris, depuis cette date, des rencontres avec Fabio BERTAGNIN notre nouveau webmaster, qui ont permis de restructurer et enjoliver l’ancien site, outil qui était devenu inactif.

Pourquoi un site internet?

Être visible sur la toile, témoigner de notre mouvement et de notre foi, donner de l’information et toucher au cœur celui ou celle qui le parcourra.

Quelles techniques pour aujourd’hui?

Concevoir des pages et articles visibles de façon agréable sur tout type de support , de l’écran du PC à celui d’un Smartphone.

Quel contenu?

Une part descriptive et informative du mouvement : notre motivation, notre démarche, nos actions, et notre organisation d’équipes, nos groupes régionaux, nos temps forts.
Une communication vivante autour des publications et des actions de VEA:
– la newsletter envoyé à tous les abonnés internet, donne chaque semaine 1000 signes de commentaires de l’évangile du dimanche.
– la présentation mensuelle du VE : page de garde, sommaire et prière
– les articles des régions.
Un formulaire de contact pour s’abonner à la newsletter, ou questionner VEA.

Comment avons-nous procédé?

Après une présentation des enjeux d’un site internet et du fonctionnement des moteurs de recherche, Fabio nous a initié à l’utilisation de l’outil de conception des pages et articles, utilisation des images et vidéo, mise en page et présentation.
Annick, Danièle, Marie-Christine, Nicole, Odile, Pascale et Yveline persévèrent dans l’apprentissage!

Passons à la pratique!

II était temps de structurer l’architecture du nouveau site, en créant les liens interactifs entre les futures pages.
Ce travail s’est fait à partir des données de l’ancien site, et nous tenons à saluer le travail qu’avait réalisé l’équipe précédente, dont les données très riches, ont été réutilisées.

Et maintenant?

Cet outil est celui des membres de VEA, et nous comptons sur chacun d’entre vous pour transmettre la vie des équipes des Régions en VEA.
Vous pouvez transmettre vos temps forts accompagnés de photo à daniele.chapuis43@sfr.fr ou à vea@vea.asso.fr qui transmettra.

Qui est Fabio BERTAGNIN ?

Il est membre des Focolari, pour découvrir ce mouvement chrétien, rendez-vous sur le site internet : https://audeladudialogue.fr, film réalisé par Fabio,
• sur le site internet de KTO : https://www.ktotv.com
• sur sa chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC0xwQX_6lRjpmmXQNttGGTw

COMITÉ NATIONAL prochaines rencontres

COMITÉ NATIONAL prochaines rencontres

Les DATES à VENIR :

  • Comités Nationaux et Rappel du Congrès :
     7 et 8 MARS 2020 (CN) à la Maison de La Salle , 78A rue de Sèvres, Paris 7ème (75341)
     Congrès du 21 au 24 MAI 2020 : info Congrès
     13 et 14 JUIN 2020 (CN) à l’Enclos Rey à Paris 15ème
     14 et 15 NOVEMBRE 2020 (CN) à définir.
COMITÉ NATIONAL prochaines rencontres

COMITÉ NATIONAL des 18 et 19 Janvier 2020 (Report du CN de décembre) « Serviteur bon et fidèle, … entre dans la joie de ton Seigneur »

Nous étions 18 à participer à ce CN, reporté de décembre 2019 suite aux mouvements de grève dans les transports.
Certaines Régions, ne pouvant être représentées en raison de cette re-programmation avaient transmis leur texte qui a pu être partagé.

Programme et points forts de ce CN :

Bienvenue à Sr Elie

SAMEDI:
Après l’ouverture de la réunion par Annick, nous avons eu le plaisir d’accueillir Soeur Elie, qui fait partie des « Fraternités monastiques de Jérusalem », et assure dorénavant le secrétariat du mouvement, les matins du mardi au samedi.

Bienvenue Soeur Elie !

Le tour des Régions a permis à chacun de présenter les particularités régionales.

L’après-midi, éclairés par le père Clément JUNG, nous avons partagé la Parole en carrefours autour de la Parabole des talents (Mt 25, 14-30)
Puis mis en commun les synthèses de ces carrefours.

Le point sur le Congrès 2020, a permis d’exprimer plusieurs demandes envers les régions :

  • Quelques témoignages sont demandés sur le « pourquoi du désir d’aller au congrés » .
    Faire un retour pour le 10/02 au plus tard à Paris = vea@vea.fr.
  • Participation individuelle de chaque membres VEA : afin que chaque membre de VEA puisse être représenté au congrès, il est rappelé de demander à chacun, de « relater individuellement un motif de joie personnelle » sur un format A4 (écriture, peinture, dessin, photo, collage, 3D, laisser agir votre imagination….). Ces documents récoltés en Diocèse, seront présentés sur le stand Régional et portés à l’autel à l’offertoire de la messe d’ouverture du Congrès.
  • Chaque région, pour la cérémonie d’ouverture doit envoyer à Yveline une photo-image-représentation de la Région (rappel) et prévoir une tresse de 50 cm avec oeillet d’assemblage.
  • Les inscriptions sont à faire remonter à Paris, ..au plus tôt….

les animatrices des chants et prières

Vie du mouvement :

  • lien au CCFD
  • Rappel : Pensez à vous réabonner au VE : L’abonnement court d’Octobre à Septembre.

Eucharistie à la chapelle

Partage des réflexions en clôture de journée.

DIMANCHE :

Vie du mouvement (suite) : Point sur le renouvellement à venir de membres de l’ENA (Equipe Nationale d’Animation)

Nous avons partagé en carrefour la lettre du Pape François au Peuple de Dieu, publiée le 20 août 2018 sur notre responsabilité en Eglise, et avons tenté de répondre aux 2 questions :

  1. Quelle place je prends comme baptisé , dans l’Église pour l’annonce de l’Évangile ?
  2. Quelles conversions personnelles, communautaires et de mouvement pour vivre une Eglise missionnaire ?

Prière et envoi ont clôturé cette journée avant notre retour.

Bonne préparation du Congrés!

Les DATES à VENIR :

  • Comités Nationaux et Rappel du Congrès :
    7 et 8 MARS 2020 Maison de la Salle , 78A, rue de Sèvres Paris 7ème ( Attention date modifiée !)

    Congrès du 21 au 24 MAI 2020 :info Congrès

    13 et 14 JUIN 2020 (CN) à l’Enclos Rey à Paris 15ème (PSA)
    14 et 15 NOVEMBRE 2020 (CN) lieu à définir